cours n°45 guérisseur spirituel:Psaumes de David,Bénédiction des médailles,statuettes ou images de St Georges

Psaume 117

L’église rend grâce de ce qu’après tant de difficultés et de combats, elle a enfin son Christ Sauveur.

Louez le Seigneur, parce qu’il est bon, parce que sa miséricorde dure au-delà du temps.
Qu’Israël dise maintenant combien il est bon et que sa miséricorde s’étend dans tous les siècles.
Que la maison d’Aaron dise maintenant que sa miséricorde n’aura jamais de fin.
Ceux qui craignent le Seigneur peuvent dire maintenant, que sa miséricorde est éternelle.
Du fond de mes tribulations j’ai invoqué le Seigneur, et le Seigneur dans sa largesse divine m’a entièrement exaucé.
Le Seigneur pour moi est mon soutien: je ne crains plus ce que peut entreprendre l’homme contre moi.
Oui, le Seigneur est mon soutien: et moi je dédaigne mes ennemis.
Il est bon de mettre sa confiance dans le Seigneur: plutôt que de se fier dans les chefs.
Toutes les nations m’ont assiégé: mais c’est au nom du Seigneur que je m’en suis vengé.
Se mettant autour de moi, ils m’ont assiégé: mais toujours au nom du Seigneur j’en ai tiré vengeance.
Ils m’ont environné comme un essaim d’abeilles, qui voulaient me dévorer comme le feu brûle les épines: mais au nom du Seigneur je me suis vengé d’eux.
Sous leur impulsion je suis tombé renversé à terre: mais c’est le Seigneur qui m’a reçu dans ses bras.
C’est le Seigneur qui est ma force  et ma gloire: c’est lui qui s’est fait mon Sauveur.
Les cris d’allégresse et de salut, écoutez-les sous les tentes des justes.
La droite du Seigneur a prouvé sa force: la droite du Seigneur m’a exalté, la droite du Seigneur a démontré sa puissance.
Je ne mourrai donc, mais je vivrai: et je raconterai les œuvres du Seigneur.
Le Seigneur en me punissant a voulu me corriger : il n’a pas voulu me livrer à la mort.
Ouvrez-moi les portes de la justice; une fois que j’y serai entré, je louerai le Seigneur: ce sont les portes du Seigneur, les justes seuls les peuvent franchir.
Je vous rendrai témoignage que vous m’avez exaucé: et que vous êtes devenu mon Sauveur.
La pierre que les architectes avaient rejetée, ici est devenue la pierre angulaire.
Le Seigneur seul a fait tout cela: en vérité à nos yeux c’est le plus grand miracle.
Ce jour est vraiment celui qu’a fait le Seigneur: soyons-en dans l’allégresse et dans la joie.
Ô Seigneur, sauvez-moi; ô Seigneur, faites-moi prospérer en tout bien: béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Nous qui sommes de la maison du Seigneur, nous vous bénissons: c’est le Dieu notre Maître, et lui seul nous éclaire.
Etablissez pour ce jour une grande solennité en condensant les masses populaires, jusqu’aux coins des autels.
Vous êtes mon dieu, et je le reconnais publiquement : vous êtes mon Dieu, et j’exalterai vos louanges.
Je ferai savoir partout que vous m’avez exaucé: et que vous vous êtes fait mon Sauveur.
Louez donc le Seigneur, parce qu’il est bon, et que sa miséricorde s’étend au-delà de tous les temps.

Psaume 118

Aimons et observons la loi, la Parole et les préceptes du Seigneur.

Aleph

Bienheureux ceux qui sont sans tache dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur.
Bienheureux ceux qui étudient ses témoignages; ils le recherchent de tout leur cœur.
Car ceux qui opèrent l’iniquité n’ont pas marché dans ses voies.
Vous avez ordonné que vos commandements soient gardés très exactement.
Plût à Dieu que toutes mes voies soient dirigées pour garder vos justifications.
Alors je ne serai point confondu, quand je fixerai mes yeux sur vos commandements.
Je vous louerai dans la droiture de mon cœur, parce que j’ai appris les jugements de votre justice.
Je garderai vos justifications: ne m’abandonnez pas entièrement.

Beth

Comment un jeune homme corrigera-t-il sa voie?
En gardant vos paroles.
Je vous ai recherché de tout mon coeur, ne me repoussez pas de vos commandements.
C’est dans mon coeur que j’ai caché vos paroles, afin que je ne pèche point contre vous.
Vous êtes béni, Seigneur, enseignez-moi vos justifications.
J’ai prononcé de mes lèvres tous les jugements de votre bouche.
Dans la voie de vos témoignages, je me suis plu comme dans toutes les richesses.
Je m’exercerai dans vos commandements, et je considérerai vos voies.
Je méditerai sur vos justifications, je n’oublierai pas vos paroles.

Gimel

Donnez son salaire à votre serviteur, rendez-moi la vie et je garderai vos paroles.
Dévoilez mes yeux et je considérerai les merveilles de votre loi.
Moi je suis étranger sur la terre; ne me cachez point vos commandements.
Mon âme a désiré ardemment vos justifications, en tous temps.
Vous avez réprimandé des superbes, maudits ceux qui s’écartent de vos commandements.
Otes de moi l’opprobre et le mépris, parce que j’ai recherché vos témoignages.
Car des princes se sont assis, et contre moi ils parlaient; mais votre serviteur s’exerçait sur vos justices.
Car vos témoignages sont ma méditation; et mon conseil, vos justifications.

Daleth

Mon âme s’est collée à la terre; vivifiez-moi selon votre parole.
Je vous ai dénoncé mes voies, et vous m’avez exaucé; enseignez-moi vos justifications.
Instruisez-moi de la voie de vos commandements, et je m’exercerai dans vos merveilles.
Mon âme s’est assoupie d’ennui; fortifiez-moi par vos paroles.
Ecartez de moi la voie de l’iniquité, et en vertu de votre loi, ayez pitié de moi.
J’ai choisi la voie de la vérité; je n’ai pas oublié vos jugements.
Je me suis attaché à vos témoignages, Seigneur, ne me confondez point.
J’ai couru dans la voie de vos commandements, lorsque vous avez dilaté mon cœur.

He

Imposez-moi une loi, Seigneur, la voie de vos justifications, et je la rechercherai toujours.
Donnez-moi l’intelligence, et j’étudierai votre loi, et je la garderai dans tout mon cœur.
Conduisez-moi dans le sentier de vos commandements, parce que c’est ce que j’ai voulu.
Inclinez mon cœur vers vos témoignages, et non vers l’avarice.
Détournez mes yeux, afin qu’ils ne voient pas la vanité: faites-moi vivre dans vos sentiers.
Etablissez votre parole dans votre serviteur, par votre crainte.
Détruisez mon opprobre que j’ai appréhendé; vos jugements sont doux.
Voilà que j’ai désiré avec vos commandements: par justice, vivifiez-moi.

Vau

ET vienne sur moi votre miséricorde, Seigneur, et votre salut selon votre parole.
et je répondrai à ceux qui m’outragent un mot; c’est que j’ai espéré dans vos jugements.
Et n’ôtez pas entièrement de ma bouche la parole de vérité, parce qu’en vos jugements j’ai beaucoup espéré.
Et je garderai votre loi toujours, dans les siècles et dans les siècles des siècles.
Je marchais au large, parce que j’ai recherché vos commandements.
Et je parlais de vos témoignages en présence des rois, et je n’étais pas confondu.
Et je méditais sur vos commandements que j’ai toujours aimés.
Et j’ai levé mes mains vers vos commandements que j’ai toujours aimés, et je m’exerçais dans vos justifications.

Zain

Souvenez-vous de votre parole à votre serviteur, par laquelle vous m’avez donné de l’espérance.
Ce qui m’a consolidé dans mon humiliation, c’est que votre parole m’a donné la vie.
Des superbes agissaient avec une extrême iniquité, mais de votre loi je ne me suis pas écarté.
Je me suis souvenu, Seigneur, de vos jugements qui sont dès avant les siècles, et j’ai été consolé.
La défaillance s’est emparée de moi, à cause des pécheurs qui abandonnent votre loi.
L’objet de mes chants était vos justifications, dans le lieu de mon pèlerinage.
Je me suis souvenu durant la nuit, de votre nom, Seigneur, et j’ai gardé votre loi.
Cela m’est arrivé parce que j’ai recherché vos justifications.

Heth

Ma part, Seigneur, je l’ai dit, c’est de garder votre loi.
J’ai imploré votre face en tout mon cœur: ayez pitié de moi selon votre parole.
J’ai songé à mes voies, et j’ai tourné mes pieds vers vos témoignages.
Je suis prêt, et je ne suis pas troublé; en sorte que je garderai vos commandements.
Les liens des pécheurs m’ont enveloppé; mais je n’ai point oublié votre loi.
Au milieu de la nuit, je me levais pour vous louer sur les jugements de votre justification.
Je suis aussi en société avec tous ceux qui vous craignent, et qui gardent vos commandements.
De votre miséricorde, Seigneur, la terre est pleine: Enseignez-moi vos justifications.

Teth

Vous avez usé de bonté envers votre serviteur, ô Seigneur, selon votre parole.
Enseignez-moi la bonté et la discipline et la science, parce que j’ai cru à vos commandements.
Avant que je fusse humilié, j’ai péché; c’est pour cela que j’ai gardé votre parole.
Vous êtes bon, vous, et dans votre bonté enseignez-moi vos justifications.
Elle s’est multiplié contre moi, l’iniquité des superbes; mais moi en tout mon cœur j’étudierai vos commandements.
Leur cœur s’est coagulé comme du lait; mais moi j’ai médité votre loi.
Il m’est bon que vous m’ayez humilié, afin de m’apprendre vos justifications.
La loi de votre bouche est bonne pour moi au-dessus des milliers d’or et d’argent.

Iod

Vos mains m’ont fait et m’ont formé; donnez-moi l’intelligence, afin que j’apprenne vos commandements.
Ceux qui vous craignent me verront, et se réjouiront, parce qu’en vos paroles j’ai beaucoup espéré.
J’ai reconnu, Seigneur, que vos jugements sont équité et que c’est dans votre vérité que vous m’avez humilié.
Qu’elle se montre, votre miséricorde, afin qu’elle me console, selon votre parole à votre serviteur.
Viennent sur moi vos bontés, et je vivrai parce que votre loi est ma méditation.
Qu’ils soient confondus, les superbes, parce qu’injustement ils ont commis l’iniquité contre moi; pour moi, je m’exercerai dans vos commandements.
Qu’ils se tournent vers moi ceux qui vous craignent et qui connaissent vos témoignages.
Devienne mon cœur sans tache dans vos justifications, afin que je ne sois pas confondu.

Caph

Mon âme a défailli dans l’attente de votre salut, et en votre parole j’ai beaucoup espéré.
Mes yeux ont défailli dans l’attente de votre parole, disant: Quand me consolerez-vous?
Parce que je suis devenu comme une outre dans la gelée: je n’ai pas oublié vos justifications.
Quel est le nombre de jours de votre serviteur ?µ
Quand ferez-vous justice de ceux qui me persécutent ?
Des hommes iniques m’ont raconté des choses fabuleuses; mais ce n’est pas comme votre loi.
Tous vos commandements sont vérité: iniquement ils m’ont persécuté, venez à mon aide.
Ils m’ont presque anéanti sur la terre; mais moi je n’ai pas abandonné vos commandements.
Selon votre miséricorde, rendez-moi la vie, et je garderai les témoignages de votre bouche.

Lamed

Eternellement, Seigneur, votre parole demeure dans le ciel.
A toutes les générations passe votre vérité: vous avez fondé la terre et elle demeure stable.
Par votre ordre persévère le jour, parce que toutes choses vous sont assujetties.
Si ce n’était que votre loi est ma méditation, j’aurais peut-être péri dans mon humiliation.
Eternellement je n’oublierai pas vos justifications parce que c’est par elles-mêmes que vous m’avez rendu ma vie.
C’est à vous que j’appartiens, sauvez-moi; parce que j’ai recherché vos justifications.
Des pécheurs m’ont attendu, afin de me perdre; mais j’ai compris vos témoignages.
J’ai vu la fin de toute perfection: votre commandement est étendu infiniment.

Mem

Comme j’ai toujours aimé votre loi, Seigneur, tout le jour elle est ma méditation.
Vous m’avez rendu plus prudent que mes ennemis par votre commandement, parce qu’il est pour jamais avec moi.
J’ai été plus intelligent que tous ceux qui m’instruisaient, parce que vos témoignages sont ma méditation.
J’ai été plus intelligent que les vieillards, parce que j’ai recherché vos commandements.
De toute mauvaise voie j’ai détourné mes pieds, afin que je garde votre parole.
De vos jugements je ne me suis point écarté, parce que c’est vous qui m’avez prescrit une loi.
Que vos paroles sont douces à ma gorge! plus douces que le miel à ma bouche.
Par vos commandements j’ai acquis de l’intelligence; c’est pour cela que j’ai haï toute voie d’iniquité.

Nun

C’est une lampe à mes pieds que votre parole, et une lumière dans mes sentiers.
J’ai juré et j’ai résolu de garder les jugements de votre justice;
J’ai été extrêmement humilié, Seigneur, rendez-moi la vie, selon votre parole.
Ayez pour agréables les hommages volontaires de ma bouche, Seigneur, et enseignez-moi vos jugements.
Mon âme est toujours en mes mains, et je n’ai point erré loin de vos commandements.
C’est en héritage que j’ai acquis pour jamais vos témoignages, parce qu’ils sont l’exultation de mon cœur.
J’ai incliné mon cœur à accomplir pour jamais vos justifications, à cause de la récompense.

Samech

J’ai eu en haine les hommes iniques, et j’ai aimé votre loi.
Mon aide et mon soutien, c’est vous, et en votre parole j’ai beaucoup espéré.
Eloignez-vous de moi, méchants, et j’étudierai les commandements de mon dieu.
Soutenez-moi selon votre parole, et je vivrai, et ne me confondez pas dans mon attente.
Aidez-moi, et je serai sauvé; et je méditerai toujours sur vos justifications.
Vous avez méprisé tous ceux qui s’éloignent de vos jugements, parce que leur pensée est injuste.
J’ai regardé comme prévariquant tous les pécheurs de la terre: c’est pourquoi j’ai aimé vos témoignages.
Transpercez mes chairs de votre crainte: à la vue de vos jugements j’ai craint.

Ain

J’ai fait jugement et justice; ne me livrez pas à ceux qui me calomnient.
Protégez votre serviteur pour le bien, que les superbes ne me calomnient point.
Mes yeux ont défailli dans l’attente de votre salut, dans l’attente de la parole de votre justice.
Agissez avec votre serviteur, moi, donnez-moi l’intelligence afin que je connaisse vos témoignages.
Il est temps d’agir, Seigneur, ils ont dissipé votre loi.
C’est pour cela que j’ai aimé votre loi au-dessus de l’or et de la topaze
C’est pour cela que je me dirigeais vers tous vos commandements, et que j’ai eu toute voie inique en haine.

Phe

Admirables sont vos témoignages; c’est pour cela que mon âme les a étudiés.
La manifestation de vos paroles illumine, elle donne l’intelligence aux petits.
J’ai ouvert ma bouche, et j’ai attiré l’air, parce que je désirais vos commandements.
Jetez un regard sur moi, et ayez pitié de moi, selon votre équité à l’égard de ceux qui aiment votre nom.
Dirigez mes pas selon votre parole, qu’aucune injustice ne me domine.
Délivrez-moi des calomnies des hommes, afin que je garde vos commandements.
Faites briller la lumière de votre face sur votre serviteur, et enseignez-moi vos justifications.
Mes yeux ont fait couler des cours d’eaux, parce qu’ils ont violé votre loi.

Tsade

Vous êtes juste, Seigneur, et droit est votre jugement.
Vous avez établi la justice, vos témoignages et votre vérité, très solidement.
Mon zèle m’a fait sécher, parce que mes ennemis ont oublié vos paroles.
Votre parole a été très éprouvée par le feu, et votre serviteur l’a aimée.
Je suis jeune et méprisé, mais je n’ai pas oublié vos justifications.
Votre justice est justice éternellement, et votre loi vérité.
La tribulation et l’angoisse m’ont atteint, vos commandements c’est ma méditation.
Vos témoignages sont équité éternellement: donnez-moi l’intelligence et je vivrai.

Coph

J’ai crié en tout mon cœur, exaucez-moi, Seigneur, je rechercherai vos justifications.
J’ai crié vers vous, sauvez-moi, afin que je garde vos commandements.
Je me suis hâté de bonne heure, et j’ai crié parce qu’en vos paroles j’ai beaucoup espéré.
Mes yeux vous ont prévenu dès le point du jour, afin que je méditasse vos paroles.
Ecoutez ma voix selon votre miséricorde, Seigneur, et selon votre jugement, donnez-moi la vie.
Ils se sont approchés de l’iniquité, ceux qui me persécutent, et ils se sont éloignés de votre loi.
Vous êtes proche, vous, Seigneur, et toutes vos voies sont vérité.
Dès le commencement j’ai reconnu, touchant vos témoignages, que vous les avez fondés pour l’éternité.

Res

Voyez mon humiliation, et délivrez-moi, parce que je n’ai pas oublié votre loi.
Jugez mon jugement, et rachetez-moi: à cause de votre parole, donnez-moi la vie.
Loin des pécheurs est le salut, parce qu’ils n’ont pas recherché vos justifications.
Vos miséricordes sont nombreuses, seigneur; selon votre jugement donnez-moi la vie.
Nombreux sont ceux qui me persécutent et qui me tourmentent; mais je ne me suis point détourné de vos témoignages.
J’ai vu des prévaricants et j’ai séché, parce qu’ils n’ont pas gardé vos paroles.
Voyez que j’ai aimé vos commandements, Seigneur; dans votre miséricorde, donnez-moi la vie.
Le principe de vos paroles est vérité: éternels sont tous les jugements de votre justice.

Sin

Des princes m’ont persécuté gratuitement, et mon cœur a redouté vos paroles.
Pour moi je me réjouirai dans vos paroles, comme celui qui a trouvé de grandes dépouilles.
J’ai eu l’iniquité en haine et en abomination; mais j’ai aimé votre loi.
Sept fois le jour, je vous ai adressé une louange, sur les jugements de votre justice.
Paix abondante pour ceux qui aiment votre loi; il n’y a pas pour eux de scandale.
J’attendais votre salut, Seigneur, et j’ai aimé vos commandements.
Mon âme a gardé vos témoignages, et elle les a aimés ardemment.
J’ai observé vos commandements et vos témoignages, parce que toutes mes voies sont en votre présence.

Tau

Que ma supplication approche de votre présence: Seigneur, selon votre parole, donnez-moi l’intelligence.
Que ma demande pénètre en votre présence: selon votre parole, délivrez-moi.
Mes lèvres feront retentir un hymne, lorsque vous m’aurez enseigné vos justifications.
Ma langue publiera votre parole, parce que tous vos commandements sont équité.
Que votre main soit sur moi pour me sauver, parce que j’ai fait choix de vos commandements.
J’ai désiré votre salut, Seigneur, et votre loi est ma méditation.
Mon âme vivra, et elle vous louera, et vos jugements me viendront en aide.
J’ai erré comme une brebis qui s’est perdue: cherchez votre serviteur, parce que je n’ai pas oublié vos commandements.


 

Prières merveilleuses

Bénédiction des médailles, statuettes ou images de Saint Georges

† Notre aide est dans le Nom du Seigneur,
R) Qui a créé le ciel et la terre
V) Seigneur, exaucez ma prière,
R) et que mon cri monte jusqu’à vous.
Si celui qui récite est prêtre, il ajoute:
V) Que le Seigneur soit avec vous.
R) Et avec votre esprit.
Prions.- Dieu Tout-Puissant et Eternel, distributeur de tout bien, notre salut et notre vie, nous vous supplions humblement et nous vous demandons de daigner † bénir † et sanctifier cette image… à l’effigie de Saint Georges, votre martyr, afin que tous ceux qui la porteront ou la conserveront chez eux dévotement, soient préservés de toute chute grave pour le corps, et conservent toujours la santé du corps ainsi que celle de l’âme, par les mérites et l’intercession de Saint Georges. Par N.-S. J.-C. vrai médecin de nos âmes et de nos corps, qui vit et règne avec vous dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il!

aspergez d’eau bénite.