cours n°19 guérisseur spirituel:suite psaumes de David, prières merveilleuses, invocations

Suite des 150 psaumes de David

Psaume 42

Le prophète demande à rentrer de l’exil à Jérusalem pour aller dans le temple

Jugez-moi, Seigneur, et distinguez ma cause de celle d’une nation non sainte; arrachez-moi à un homme inique et trompeur.
Parce que vous êtes, ô mon Dieu, ma force: pourquoi m’avez-vous repoussé?
Envoyez votre lumière et votre vérité: elles m’ont conduit et m’ont amené à votre montagne sainte et dans vos tabernacles.
Et je viendrai jusqu’à l’autel de Dieu, jusqu’au Dieu qui réjouit ma jeunesse. Je vous louerai sur la harpe, Dieu, mon Dieu.
Pourquoi es-tu triste, mon âme? Et pourquoi me troubles-tu? Espère en Dieu, parce que je le louerai encore: il est le salut de mon visage, et mon Dieu.

Psaume 43

Les bons se plaignent que la religion soit outragée par les mauvais exemples des grands, et par la corruption des méchants: ils demandent à Dieu protection. Ce psaume s’applique aux Apôtres et aux Martyrs.

Mon Dieu, nous avons entendu de nos oreilles, nos pères nous ont annoncé.
L’œuvre que vous avez faite durant les jours de leur vie: et dès les temps es plus anciens.
C’est à dire que votre main puissante a supprimé les nations étrangères, pour nous implanter à leur place: que vous avez frappé et renié d’autres peuples.
En effet, ce n’est pas à la pointe du glaive que nous avons conquis la terre: et ce n’est pas la force de nos bras qui a fait notre salut.
Mais c’est  votre droite, c’est votre bras, c’est l’éclatante bonté de votre visage: parce que vous avez mis en nous vos complaisances.
Vous êtes mon Roi et mon Dieu: vous seul avez préparé et conduit les nombreux sauvetages de votre peuple.
Avec vous, comme d’un coup de corne puissant, nous renverserons à terre tous nos ennemis, et dans la force de votre Nom nus pourrons mépriser quiconque veut s’élever contre nous.
Car ce n’est pas dans mon arc que j’ai mis ma confiance, et mon épée ne saurait me sauver.
C’est vous, au contraire, qui nous sauvez de ceux qui nous veulent du mal: qui confondez ceux qui nous haïssent.
Chaque jour nous nous réjouirons en Dieu: et nous chanterons son Nom jusqu’à la fin des siècles.
Mais hélas! maintenant vous nous rejetez et nous couvrez de confusion: vous ne voulez plus, Dieu Puissant, marcher avec nos armées.
Vous nous laissez trainer en captifs derrière nos ennemis: et ceux qui nous détestent peuvent nous piller à loisir.
Nous voici pantelants comme des brebis à l’étal du boucher; nous sommes dispersés à travers toutes les nations.
Vous avez vendu votre peuple pour rien: et dans ces échanges qu’on a faits de nous il n’y a eu aucun profit.
Nous sommes devenus la honte de nos voisins: un sujet de moquerie et de dérision pour ceux qui nous entourent.
On nous propose en exemple parmi les nations: les peuples à notre vue secouent la tête.
Le long des jours lourdement me pèse cette honte: et la confusion qui rougit mon visage m’enveloppe tout entier,
Chaque fois que j’entends parler contre moi et m’adresser des injures: chaque fois que je vois mon ennemi et mon persécuteur.
Tous ces maux sont venus fondre sur nous, et cependant nous ne vous avons pas oublié: et nous n’avons pas agi méchamment contre votre alliance.
Et notre cœur ne s’est pas éloigné de vous: ni vous non plus n’avez détourné nos pas de votre voie.
Quoique vus nous ayez humilié dans un lieu d’affliction: et que l’ombre de la mort nous ait envahis.
Si nous avons oublié le nom de notre Dieu, et si nous avons tendu nos mains vers un dieu étranger, est-ce que Dieu ne nous en demandera pas compte? car c’est lui qui sait ce qu’il y a de plus caché au fond des cœurs.
A cause de vous nous somme mortifiés tous les jours: on nous regarde comme des brebis bonnes à égorger.
Debout, Seigneur, pourquoi semblez-vous dormir?
Levez-vous et ne nous repoussez pas toujours ainsi.
Pourquoi détournez-vous votre visage de nous?
Pourquoi oubliez-vous notre misère et nos tribulations?
Car notre âme est humiliée dans la poussière: notre ventre est collé contre terre.
Levez-vous, Seigneur, venez à notre aide: et rachetez-nous pour l’honneur de votre Nom.

Psaume 44

Chant nuptial du Christ et de son Église.

Mon cœur a produit une bonne parole; c’est moi qui adresse mes ouvrages au roi.
Ma langue est une plume d’écrivain qui écrit rapidement.
Vous êtes plus brillant de beauté que les enfants des hommes, la grâce est répandue sur vos lèvres: c’est pourquoi le Seigneur vous a béni pour l’éternité.
Ceignez votre glaive sur votre cuisse, roi très puissant.
Dans votre dignité et votre beauté, tendez votre arc, marchez avec succès et régnez
Pour la vérité, la douceur et la justice: et votre droite vous conduira admirablement.
Vos flèches sont acérées, des peuples tomberont à vos pieds; elles pénètreront dans les cœurs des ennemis du roi.
Votre trône, ô Dieu, subsistera dans les siècles des siècles; c’est un sceptre d’équité que le sceptre de votre règne.
Vous avez aimé la justice et haï l’iniquité: c’est pour cela que Dieu, votre Dieu, vous a plus excellemment oint d’une huile de joie que ceux qui participent à l’onction avec vous.
La myrrhe, l’aloès et la cannelle s’exhalent de vos vêtements et de vos maisons d’ivoire: dont vous ont fait présent des filles de roi, pour vous honorer.
La reine s’est tenue debout à votre droite, dans un vêtement d’or, couverte d’ornements variés.
Écoutez, ma fille, voyez et inclinez votre oreille oubliez votre peuple, et la maison de votre père.
Et le roi sera épris de votre beauté; parce qu’il est le Seigneur votre Dieu, et on l’adorera.
Et les filles de Tyr viendront avec des présents: tous les riches du peuple imploreront votre visage.
Toute la gloire de la fille du roi est au-dedans; elle est toute couverte de franges d’or et d’ornements variés.
Des vierges seront amenées au roi après elle; ses plus proches vous seront présentées.
Elles seront présentées au milieu de l’allégresse et de l’exultation, elles seront conduites dans le temple du roi.
Au lieu de vos pères, des fils vous sont nés: vous les établirez princes sur toute la terre.
Ils se souviendront de votre nom dans toute la suite des générations.
C’est pour cela que des peuples nous loueront éternellement, et dans les siècles des siècles.


Prières merveilleuses

Bénédiction de chairs comestibles (comme bœuf, veau, gibier, porc), de beurre, de fromage, d’huile, etc. en changeant les mots selon les objets à bénir.

† Notre aide est dans le Nom du Seigneur,
R) Qui a créé le ciel et la terre
V) Seigneur, exaucez ma prière,
R) et que mon cri monte jusqu’à vous.
Si celui qui récite est prêtre, il ajoute:
V) Que le Seigneur soit avec vous.
R) Et avec votre esprit.
Je t’exorcise, créature de l’huile (ou désigner l’un des comestibles désignés au titre), au nom † du Père, † et du Fils, † et du Saint-Esprit, que par cette invocation de la Très Sainte Trinité, par la vertu du Dieu Unique, toute force néfaste de l’infect adversaire, toute malice obstinée du Démon, toute incursion violente, toute fantasmagorie honteuse ou ténébreuse soient déracinées, mises en fuite et chassées bien loin de cette huile (ou de …); que quiconque s’en oindra (ou boira, ou mangera) soit à labri de tout sort ou maléfice diabolique, de telle sort que ne puisse lui nuire aucune entreprise malicieuse des Esprits pervers.
Daignez, Seigneur, dans votre bonté, † bénir et † sanctifier † cette huile (ou ce…): que quiconque en sera oint (en boira ou en mangera) et touché par l’onction du repentir, soit délivré de tout sortilège, maléfice, envoûtement, ligatures, tumeurs et douleurs, jetés par ces méchants Esprits sur les créatures de Dieu. Par ces objets bénits, œuvre de Satan, soyez détruites. Au nom de Saint N…(nommez un saint) je † bénis et † sanctifie cette liqueur d l’huile (ce…) pour la délivrance des obsédés, pour rendre la force aux fiévreux, pour guérir les malades, pour apaiser le feu des venins, pour faire fondre les tumeurs, pour calmer les douleurs, pour rétablir l’union entre les époux, pour repousser la malchance et l’adversité, pour éloigner tout ce qui peut nous nuire, pour éteindre les haine. Quiconque en usera, qu’il soit guéri de langueur, d’infirmité et de tous pièges de l’Ennemi. Que vos bénédictions sur cette huile (ou sur ce …) ô Dieu Éternel, soient multipliées comme les étoiles du ciel. C’est pourquoi moi N…, prêtre (ou serviteur de Dieu) au nom de Jésus-Christ † je bénis † je sanctifie † cette huile (ou ce …) déjà bénite, j’y détruis tout maléfice, langueur, douleur et vexation diabolique et je mets en fuite les Démons eux-mêmes.
Au nom † du Père, † et du Fils, † et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Aspergez d’eau bénite.


Prières et invocations pour les malades

Anthrax

Agglomération de plusieurs furoncles.

Prière d’ouverture n°1 et n°2 +:
Invocation à Saint HERMELAND:
En mémoire de Vos souffrances, ô mon Dieu, faites-moi supporter plus vaillamment mes peines et mes souffrances; elles ne sont rien, Seigneur, auprès des Vôtres, mais elles me paraissent bien lourdes!
Je Vous en prie, par les mérites de Saint Hermeland, de me guérir!
Je Vous en supplie par l’intercession de Saint Hermeland, qu’il en soit ainsi!
Saint Hermeland, qui domptez les anthrax par la force de votre intercession, priez pour moi, soulagez-moi, guérissez-moi, s’il plait à Dieu!
Je vous le demande:
† Au Nom du Père Créateur,
† Au Nom du Christ,
† Au Nom de l’Esprit Saint,
† Au Nom de la Divine Mère,
Qu’il en soit ainsi!