cours n°42 guérisseur spirituel: Psaumes de David, Bénédiction des cierges de St Blaise

Psaume 108

Le prophète demande le salut pour lui, et la punition des traitres et de tous les malveillants.

Dieu, ne taisez pas ma louange, parce que la bouche d’un trompeur est ouverte contre moi.
Ils ont parlé contre moi avec une langue trompeuse, et de discours de haine ils m’ont environné, et ils m’ont attaqué gratuitement.
Au lieu de m’aimer ils disaient du mal de moi, mais moi je priais.
Ils m’ont rendu des maux pour des biens, et de la haine pour mon amour.
Etablissez sur lui un pécheur, et que le diable se tienne à sa droite.
Lorsqu’on le jugera, qu’il sorte condamné, et que sa prière même se retourne en péché.
Que ses jours soient réduits à un petit nombre, et qu’un autre reçoive son épiscopat.
Que ses fils deviennent orphelins et sa femme veuve.
Que ses fils ballottés soient transférés d’un lieu dans un autre, et qu’ils mendient, et qu’ils soient chassés de leurs habitations.
Qu’un usurier scrute tout ce qu’il possède, et que des étrangers ravissent le fruit de ses travaux.
Qu’il n’y ait personne qui l’assiste, qu’il n’y ait personne qui pense pitié de ses orphelins.
Que ses enfants soient dévoués à la mort, qu’en une seule génération son nom s’efface.
Qu’en mémoire revienne l’iniquité de ses pères, devant le Seigneur; et que le péché de sa mère ne soit point effacé.
Que ces péchés soient toujours devant le Seigneur, et que leur mémoire périsse entièrement de la terre, parce qu’il ne s’est point souvenu de faire miséricorde.
Et qu’il a persécuté un homme sans ressource, mendiant et brisé de douleur.
Il a aimé la malédiction, et elle viendra à lui: il n’a pas voulu la bénédiction, et elle s’éloignera de lui.
Il s’est revêtu de la malédiction comme d’un vêtement, et elle est entrée comme de l’eau dans ses entrailles, et comme de l’huile dans ses os.
Qu’elle lui soit comme le vêtement dont il se couvre, et comme la ceinture dont il s’est toujours ceint.
Telle est, auprès du Seigneur, l’œuvre de ceux qui parlent mal de moi, à ceux qui blasphèment contre moi.
Et vous Seigneur, Seigneur, agissez avec moi à cause de votre nom, parce que douce est votre miséricorde.
Délivrez-moi, parce que moi, je suis indigent et pauvre, et que mon cœur est troublé au-dessus de moi.
Comme l’ombre, lorsqu’elle décline, j’ai été enlevé, et j’ai chassé comme les sauterelles.
Mes genoux ont été affaiblis par le jeûne, et ma chair  été changée à cause de l’huile qui m’a manqué.
Je suis devenu un opprobre pour eux; ils m’ont vu et ils ont secoué la tête.
Aidez-moi, Seigneur mon Dieu: sauvez-moi selon votre miséricorde.
Qu’ils sachent que votre main est là, et que c’est vous, Seigneur, qui avez fait cela.
Ils me maudiront eux, et vous, vous me bénirez; que ceux qui s’insurgent contre moi soient confondus; mais votre serviteur sera dans l’allégresse.
Qu’ils soient revêtus de honte ceux qui disent du mal de moi; qu’ils soient couverts de leur confusion comme d’un manteau.
Je glorifierai le Seigneur de toute la puissance de ma voix, je chanterai ses louanges au milieu d’une multitude.
Parce qu’il s’est tenu à la droite du pauvre, afin de sauver mon âme de ceux qui le persécutaient.

Psaume 109

Le Christ, Prêtre selon l’ordre éternel de Melchisédech, assis à la droite de son Père, répandra son règne triomphant de la Judée aux dernières limites de la terre.

Le Seigneur a dit mon Seigneur: Asseyez-vous à ma droite,
Jusqu’à ce que je fasse de vos ennemis  l’escabeau de vos pieds.
Le Seigneur fera sortir de Sion la verge de votre puissance; dominez au milieu de vos ennemis.
Avec vous est le principe au jour de votre puissance, dans les splendeurs des saints: c’est de mon sein qu’avant que Lucifer existât, je vous ai engendré.
Le Seigneur a juré et il ne s’en repentira point: vous êtes prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech.
Le Seigneur est à votre droite: il a brisé des rois au jour de sa colère.
Il exercera ses jugements parmi les nations, qu’il remplira de ruines; il écrasera sur la terre les têtes d’un grand nombre.
Il boira du torrent dans le chemin: c’est pour cela qu’il lèvera la tête.

Psaume 110

Louange à Dieu pour ses bienfaits envers l’Eglise.

Je vous louerai, Seigneur, de tout mon cœur; en conseil des justes et en assemblée.
Grandes sont les œuvres du Seigneur; parfaitement conformes à toutes ses volontés.
Louange et magnificence est son ouvrage, et sa justice demeure dans les siècles des siècles.
Il a consacré la mémoire de ses merveilles, le Seigneur miséricordieux et compatissant; il a donné une nourriture à ceux qui le craignent.
Il se souviendra à jamais de son alliance: il annoncera la puissance de ses œuvres à son peuple.

afin de leur donner l’héritage des nations: les œuvres de ses mains sont vérité et justice.
Tous ses commandements sont fidèles, confirmés dans les siècles des siècles, faits selon la vérité et l’équité.
Il a envoyé la rédemption à son peuple: il a établi pour l’éternité son alliance.
Saint et terrible est son nom, le commencement de la sagesse est la crainte du Seigneur.
La bonne intelligence est à tous ceux qui agissent conformément à cette crainte: sa louange demeure dans les siècles des siècles.


Prières merveilleuses

Bénédiction des cierges de Saint Blaise

† Notre aide est dans le Nom du Seigneur,
R) Qui a créé le ciel et la terre
V) Seigneur, exaucez ma prière,
R) et que mon cri monte jusqu’à vous.
Si celui qui récite est prêtre, il ajoute:
V) Que le Seigneur soit avec vous.
R) Et avec votre esprit.
Prions. – Dieu Tout-Puissant et très doux, qui avez créé pour votre seul Verbe les diverses et multiples choses de ce monde, et qui pour la réforme des humains avez voulu que s’incarnât ce même Verbe, par qui tout a été fait: Vous qui êtes grand, immense, terrible, digne de louanges et facteur de toutes merveilles; Vous pour qui le glorieux Martyr et Pontife Blaise, sans nulle crainte des tourments de tout genre, a confessé la foi et conquis glorieusement la palme du martyre: Vous qui, parmi bien d’autres grâces, avez conféré à ce même grand Saint le privilège de guérir par votre vertu toutes les maladies de la gorge; nous supplions humblement votre majesté que, si ce n’est à la vue de nos fautes, mais apaisé par les mérites et les prières de Saint Blaise, vous daigniez, par votre infinie miséricorde, en y versant tous vos trésors de grâces, † bénir et sanctifier cette créature de la cire; pour que tous ceux, dont le cou aura été touché par elle avec une foi vive, soient, par les mérites de son martyre, délivrés de toute maladie de la gorge, viennent dans votre sainte Eglise vous rendre, en joie et santé, mille actions de grâces, et louent sans cesse votre glorieux Nom, qui est béni dans tous les siècles des siècles.
Par N.-S.J.-C, votre Fils, qui vit et règne en l’unité du Saint-Esprit avec vous, mon dieu, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il !
Par l’intercession de Saint Blaise, Evêque et Martyr, que Dieu te guérisse du mal de gorge et de tout autre mal: au nom † du Père, † et du Fils, † et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il!

Aspergez d’eau bénite.
Prenez deux cierges ainsi bénits, mettez-les en croix en les plaçant sous le menton à la gorge du malade qui est à genoux, et dites en même temps:

Par l’intercession de Saint Blaise Evêque et Martyr, que Dieu te guérisse du mal de gorge et de tout autre mal, au nom † du Père, † et du Fils, † et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il!